Des Aspies partout!

Posté le 23 juin 2013

 

 

Des Aspies partout! sheldon-300x168

 

C’est vraiment marrant d’en voir autant dans les séries TV et les films actuellement! De Sheldon à Sherlock, en passant par Da Vinci et Tempérance de Bones….

Enfin, quand je dis Aspies, je veux dire « qui en présentent quelques caractéristiques »….à ce stade j’échange volontiers mon autisme contre le leur!

Quand je visionne ces séries, je me me demande ou sont passés leurs autres difficultés? Qui fait leur courrier, leur facturation, leur vaisselle, leur ménage, leurs courses? Bon, c’est vrai, tous ces gens n’ont pas non plus une ribambelle de nains à s’occuper, à faire à manger et à ramasser derrière eux…c’est vrai…

Ce sont tous des gens qui fonctionnent parfaitement dans un domaine précis et ça laisse deviner que « autiste » est en quelque sorte un plus, une cerise sur le gâteau, un truc marrant qui vient de manière originale ponctuer leur CV. Ca donnerait presque envie hein?

Mon fils a un jour dit à quelqu’un qu’il était Asperger…l’autre lui a répondu « Comme Sheldon? mais c’est génial ça! alors tu aimes la physique quantique et l’accélérateur de particules? « …. Et mon fils d’avouer qu’en effet c’était très intéressant mais qu’il n’était pas un génie comme Sheldon, presque honteusement, presque en s’excusant…

Ce que je veux dire, c’est qu’à force de nous montrer tous les personnages talentueux d’une série comme étant soit autistes, soit HP soit Asperger, les gens vont finir par se demander ce qui cloche, ou plutôt ce qui ne cloche pas avec les autistes! C’est vrai ça! Ils sont beaux, intelligents, amusants et tout le monde les aime bien! Pourquoi auraient-ils besoin d’aide en quoique ce soit alors?

En vrai, ceux que je connais dont moi-même, avons vraiment de la peine avec les choses du quotidien. Sortir les poubelles ça devient un truc à planifier, faire à manger toute une organisation et la paperasserie…du tout ou rien. Parfois je ne peux pas retirer le courrier de ma boîte à lettres pendant des semaines. Pourquoi? j’angoisse… c’est comme une atteinte de l’extérieur chez moi. Des gens avec leurs revendications, leurs publicités, leurs factures auquel je suis obligée de répondre, d’ouvrir et de lire. Un sentiment de contrainte qui me dépasse alors je fais un détour et il faudra que j’ai pu régler d’autres obligations urgentes pour pouvoir aborder celle-là. Ensuite ce n’est pas terminé. Le courrier est en pile sur une table et avant que je ne puisse le trier et y répondre, il faut que la vaisselle soit faite, les chambres rangées, que j’ai eu mon quota de solitude et de calme, d’activité personnelle. Sinon je me sens submergée, incapable de le faire. Et puis des fois, souvent, j’oublie que c’est important. Qu’il est important et nécessaires d’ouvrir chaque jour son courrier et d’y répondre. Les autres font ainsi et le monde s’attend à ce que tous fassent de même.

En bref, jamais je ne rencontre ces difficultés dans les séries. C’est surement trop « misérable » pour ternir de cette façon le personnage. On préfère montrer un Sheldon qui étiquette et range tout au millimètre près plutôt qu’un gars qui sera maniaque pour certaines choses mais totalement dépassé par sa vaisselle et cherchant vainement des chaussettes propres. Parce qu’il n’aura pas trouvé la force ou le bon moment afin de descendre au sous-sol laver son linge.

On préfèrera aussi montrer un brillant adolescent un peu geek enfoncé dans un livre aussi lourd que lui plutôt que le foutoir de son cartable, totalement dépassé par les priorités scolaires du lendemain, piquant une crise parce qu’il ne sait plus ou sont ses cartes d’allemand! On ne montrera jamais non plus ce geek soit disant Aspie en train de faire les cents pas en agitant les mains et en parlant tout seul, répétant d’avance ce qu’il va dire à son prof ou ses camarades comme un acteur apprenant un texte…

A quelque part, on peut dire que c’est bien que les Aspies soient représentés enfin au cinéma, et pas seulement dans des rôles de nerds boutonneux, faire-valoir des héros qui eux sont toujours bronzés et populaires….mais….d’un autre coté ça brouille les pistes, les gens s’imaginent que TOUS les autistes et Aspies sont des génies en quelque chose. Et ce n’est pas le cas non plus. Parce qu’on  peut effectivement emplafonner les tests de QI et ne presque rien réussir correctement pour beaucoup de raisons. On peut être très bon dans son job, très efficace, mais se faire renvoyer parce que les interactions sociales avec les collègues ne correspondent pas aux attentes de ceux-ci.

Personnellement j’ai un souvenir assez pénible d’un entretien d’embauche pour un post pour lequel j’avais largement les diplômes et les capacités, mais le néon dans le bureau du recruteur était complètement déstabilisant pour moi. Je n’arrivais plus à lever les yeux et regarder la personne, car cette lumière trop crue et tremblotante me faisait mal aux yeux et à la tête. Toute mon attention était perturbée par ça, pour éviter de montrer mon malaise et continuer pourtant l’entretien. J’ai du lui paraitre indécise, timide, fuyante…bref, totalement inadéquate. Dans une autre circonstance, j’aurais gentiment demandé de mettre une autre lumière provisoirement, arguant une migraine ou une conjonctivite, mais en entretien d’embauche ça ne se fait pas.

Donc dans les films, on se garde bien de montrer cet aspect des choses… c’est ce que j’essaie de dire à mes enfants quand, par tentative d’intégrer les codes sociaux comme ces personnages l’ont fait, ils se désespèrent de ne pas y arriver^^

 

Il n'y a actuellement pas de commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire