Les sens dans tous les sens…

Posté le 25 juin 2013

 

Les sens dans tous les sens... th1

 

C’est très récemment que j’ai appris le nom de cette singularité: la synesthésie. Ou le fait de voir des couleur sur les lettres et les chiffres.

Chaque chiffre et chaque lettre à un son, une odeur, une saveur et une texture. Chaque mot aussi. Ensemble ils composent des tableaux, des dégradés et des paysages abstraits. Je peux sentir une couleur, avoir envie de la vomir ou de la manger. Certaines teintes provoquent en moi des vertiges, des malaises…comme le vert pomme sur une surface importante. Le bleu pétrole me hérisse et me dégoute, c’est une teinte que j’ai envie d’éloigner de moi à tout prix. D’autres comme le bleu sombre ou le velours rouge me mettent presque en transe, proche d’un état méditatif profond.

En bref, chaque teinte ouvre un monde de sensations, d’odeurs et de gouts différents. Chaque son également se traduit en image, en une déclinaison de couleurs plus ou moins agréables. Certains gouts éveillent en moi des couleurs et des sons, des sensations de toucher.

Tout participe à tout en matière de sens. J’ai toujours fonctionné ainsi, sans me douter un seul instant qu’il n’en était pas ainsi chez tout le monde.

Ce n’est pas gênant, mais je pense qu’à force, ce bain permanent sensitif contribue à me fatiguer. Mais c’est riche, c’est vivre dans un univers ou tout parle, ou chaque chose à quelque chose à me dire et de plusieurs manières.

Pour la synesthésie, c’est en répétant sa lecture scolaire avec mon petit dernier que j’ai compris que quelque chose clochait. Ce petit livre illustré était écrit en lettres de couleurs et de formes différentes. Chaque mot était également écrit dans une police différente. Et je n’arrivais tout simplement pas le lire. Je voyais les choses mais chaque lettre blessait ma logique, rendant la compréhension de texte impossible. En fait, la personne qui a illustré ce livre n’avait pas mis les bonnes formes et les bonnes couleurs sur les lettres. Pour moi c’était comme plusieurs images se superposant entre elles, rendant flou le résultat.

Un de mes fils fonctionne également sur ce mode et un jour, nous nous sommes amusés à dessiner les chiffres et les lettres chacun de son côté, comme nous les percevions réellement. Ce qui est fou c’est que nous avons eu presque des résultats identiques. Sans en avoir parlé avant.

Ma fille ainée elle, voit les auras des gens. Dans une mesure moins importante deux autres de ses frères les voient aussi. Je ne pense pas dans ces cas que c’est juste un phénomène de synesthésie, comme le suggèrent certains chercheurs, car dans le cas de ma fille, les couleurs et les formes présentes dans l’aura peuvent être les témoins de maladies, de mémoires connues seulement de la personne regardée. Il semblerait vraiment qu’autant en profondeur qu’à l’extérieur du corps humain, des strates de lumière et de densité différentes coexistent avec le corps matériel, celui-ci n’étant que la partie matérielle, visible de tout un ensemble indissoluble.

J’ouvrirai certainement une rubrique dans ce blog avec ma fille sur ce sujet, histoire d’aller plus profondément et objectivement dans ces perceptions et voir à quoi elles correspondent. Car il y existe une grande littérature sur ce fait, mais souvent teintée de spiritualité et de subjectivité. Hors, et comme aime le préciser ma fille, ces choses là sont de nature normales et pas paranormales. Il ne sert à rien de cultiver le mystère là ou tout simplement il suffit de regarder et constater.

 

aura_positive

 

Il n'y a actuellement pas de commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire